Trop tard arrive plus vite qu’on le croit

Trop tard arrive plus vite qu'on le croit

En remettant à “plus tard” ce qui est important pour nous, “trop tard” arrive souvent bien plus vite qu’on le croit.

Qu’est-ce qui fait qu’on remette trop souvent à plus tard ?

Le “manque” de temps et d’énergie (qui est en fait généralement une mauvaise priorisation de l’utilisation de notre temps et de notre énergie), le manque de clarté sur ce qui est important pour nous, et le fait d’être trop perméables aux sollicitations des autres au détriment de nos aspirations.

Mon conseil pour ne plus qu’il soit “trop tard” pour ce qui est important pour toi :

Quand tu te dis “Je ferai X plus tard”, demande-toi : “Est-ce que X est important pour moi ?”

– Si la réponse est “non” ou “pas plus que ça”, alors ce n’est pas grave si, finalement, “trop tard” arrive.

– Si la réponse est “oui”, demande-toi “A quoi je donne mon accord pour consacrer mon temps et mon énergie au détriment de X ?” Parfois tu te rendras compte que ce à quoi tu donnes ton temps et ton énergie (on va l’appeler Y) est moins important que X (ce à quoi tu dis “plus tard”), et tu décideras alors de donner la priorité à X. Et, quand tu te diras que Y aussi est important, alors ce sera le moment de (vraiment) planifier X dans un futur proche.

Comment tout ça te parle-t-il ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.